Choix d’options pour 2021-2022

En vue de la rentrée 2021-2022, les élèves de première, de deuxième et de quatrième sont amenés à faire un choix d’options à l’entame respectivement de leur deuxième, troisième ou cinquième année d’étude secondaire. Afin de les aider dans leurs choix, les enseignants ont préparé toute une série d’informations sous la forme de diaporamas ou de vidéos. Nous vous invitons à les consulter dans le menu « Choix d’options ». Nous ne pouvons que recommander aux élèves de tenir compte des conseils de leurs professeurs qui les connaissent autant dans leurs difficultés que dans leurs atouts et qualités.

L’ensemble des vidéos se trouvent également sur notre Chaîne YouTube dans la Playlist « Choix d’options ».

Ne pouvant pas encore organiser des réunions de masse au sein du lycée, nous vous proposons aussi une série de visioconférences par option et par niveau avec les professeurs. Elles ont lieu via Teams du 19 au 26 mai selon l’horaire que vous trouverez en cliquant ICI. Il vous suffira de suivre le lien de la visioconférence qui vous intéresse aux jours et heures annoncés.

Principes généraux

Langues anciennes en 2ème – FAQ

Fait-on un rappel de la matière vue en première, au début de la deuxième ?

Bien sûr que oui ! Durant les premières semaines de la 2e, nous faisons un rappel des bases apprises en première afin de pouvoir les consolider

Quand on arrête le latin, peut-on y revenir par la suite ?
En théorie, avant la 3e, OUI, mais dans la pratique, c’est difficile. Il faut se remettre à niveau par rapport à des élèves qui en ont fait pendant 1 an. De plus, c’est surtout dans l’enseignement secondaire que l’on peut faire du latin et du grec, donc si on aime bien, il est dommage de ne pas saisir cette chance. On peut commencer les autres options au 2e ou au 3e degré, sans prérequis.

Les langues anciennes sont-elles utiles dans les études supérieures ou dans les professions ?
N’oublions pas que les humanités générales sont une préparation générale aux études supérieures. Toutes les options sont bonnes et donnent le même diplôme en fin de 6e. Elles sont un terreau sur lequel on fera pousser des compétences plus affinées dans les études supérieures. Par exemple, beaucoup de chefs d’entreprises ont une formation littéraire ! Il faut choisir une option que l’on aime et pour laquelle on se sent capable.

Fait-on beaucoup de grammaire et de vocabulaire en latin ?
Dans les premières années, on est bien obligés de développer, au fur et à mesure, ses outils pour approcher une nouvelle langue. Au fil des années, on n’a plus qu’à entretenir ses connaissances.
Au 2e degré, l’essentiel de la grammaire a été vu. Il s’agit dès lors de consolider, rafraîchir et approfondir. “Le plus dur est fait !”
Au 3e degré, on revoit les acquis selon un planning durant l’année.

Traduit-on beaucoup de textes dans les cours de latin?
C’est à travers les textes que nous découvrons ces civilisations, donc OUI, progressivement. Les textes sont vus de manières variées et sont intégrés dans des thématiques, comme tu as pu le constater dans la vidéo de présentation. On les étudie en lien avec la civilisation antique. La traduction développe diverses compétences utiles dans beaucoup de domaines !

Choisit-on le latin pour les voyages culturels ?
NON !!! L’organisation de ces voyages n’est pas toujours garantie ! Ils ne sont pas obligatoires. C’est un plus, pour voir sur le terrain ce que l’on a appris en classe, et pour développer d’autres compétences. Choisir une option pour quelques jours de voyage culturel ne paraît pas très sérieux.

Y aura-t-il une excursion en 2e secondaire dans le cadre du cours de Latin ?
Si les conditions sanitaires le permettent, il est possible qu’une excursion d’un jour ait lieu. A priori, il s’agira d’une excursion à la découverte des ruines d’un Forum antique à Bavay.

Votre question ne se trouve pas dans cette foire aux questions ?

Envoyez un message sur Smartschool à votre professeur de Latin qui y répondra avec grand plaisir !

Langues anciennes en 5ème – FAQ

Peut-on étudier le grec sans le latin?
Au 2e degré, NON, au 3e degré, OUI, à condition d’avoir fait du grec au 2e degré. Cela est d’ailleurs utile, en envisageant des études scientifiques, de faire des mathématiques, des sciences et du grec (notamment pour le vocabulaire).

Est-il difficile de faire du grec et seulement 2h de 2e langue moderne au 2e degré?
Bonne question ! En effet, le cours de 2e langue moderne à 2h n’est peut-être pas plus facile mais les professeurs vont plus à l’essentiel pour permettre aux élèves qui le souhaitent, de rejoindre un cours de 2e langue à 4h au 3e degré. Les acquis sont donc à peu près les mêmes en fin de parcours. Toutefois, les élèves ayant un bagage latin-grec appréhendent plus facilement les nouvelles langues (c’est un fait). Derrière cette difficulté apparente de maîtriser, en 2h, les mêmes compétences que le cours à 4h, il se profile une certaine “aide” apportée par le package latin + grec. Faire du grec au 2e degré, c’est un cours en plus, donc une chance en plus d’élargir sa formation générale.

Quand on arrête le latin, peut-on y revenir par la suite?
En théorie, avant la 3e, OUI, mais dans la pratique, c’est difficile. Il faut se remettre à niveau par rapport à des élèves qui en ont fait pendant 1 an. De plus, c’est surtout dans l’enseignement secondaire que l’on peut faire du latin et du grec, donc si on aime bien, il est dommage de ne pas saisir cette chance. On peut commencer les autres options au 2e ou au 3e degré, sans prérequis.

Les langues anciennes sont-elles utiles dans les études supérieures ou dans les professions?
N’oublions pas que les humanités générales sont une préparation générale aux études supérieures. Toutes les options sont bonnes et donnent le même diplôme en fin de 6e. Elles sont un terreau sur lequel on fera pousser des compétences plus affinées dans les études supérieures. Par exemple, beaucoup de chefs d’entreprises ont une formation littéraire ! Il faut choisir une option que l’on aime et pour laquelle on se sent capable.

Fait-on beaucoup de grammaire et de vocabulaire en latin et en grec?
Dans les premières années, on est bien obligés de développer, au fur et à mesure, ses outils pour approcher une nouvelle langue. Au fil des années, on n’a plus qu’à entretenir ses connaissances. Pour le latin au 2e degré, l’essentiel de la grammaire a été vu. Il s’agit dès lors de consolider, rafraîchir et approfondir. “Le plus dur est fait !” Pour le cours de grec, au 3e degré, on se base sur les acquis du 2e degré. Les élèves reçoivent des feuilles de vocabulaire et d’explications grammaticales pour ce qui n’a pas été vu avant. Ils peuvent les utiliser aux interros et examens. Pour le latin au 3e degré, on revoit les acquis selon un planning durant l’année.

Traduit-on beaucoup de textes dans les cours de latin et de grec?
C’est à travers les textes que nous découvrons ces civilisations, donc OUI, progressivement. Les textes sont vus de manières variées et sont intégrés dans des thématiques, comme tu as pu le constater dans la vidéo de présentation. On les étudie en lien avec la civilisation antique. La traduction développe diverses compétences utiles dans beaucoup de domaines !

Choisit-on le latin et le grec pour les voyages culturels?
NON !!! L’organisation de ces voyages n’est pas toujours garantie ! Ils ne sont pas obligatoires. C’est un plus, pour voir sur le terrain ce que l’on a appris en classe, et pour développer d’autres compétences. Choisir 2 ans d’une option pour quelques jours de voyage culturel ne paraît pas très sérieux.

Votre question ne se trouve pas dans cette foire aux questions?
Envoyez un message sur Smartschool à votre professeur de Latin qui y répondra avec grand plaisir !

Langues anciennes en 3ème – FAQ

Peut-on étudier le grec sans le latin ?

Au 2e degré, NON, au 3e degré, OUI, à condition d’avoir fait du grec au 2e degré. Cela est d’ailleurs utile, en envisageant des études scientifiques, de faire des mathématiques, des sciences et du grec (notamment pour le vocabulaire).

Est-il difficile de faire du grec et seulement 2h de 2e langue moderne au 2e degré?

Bonne question ! En effet, le cours de 2e langue moderne à 2h n’est peut-être pas plus facile mais les professeurs vont plus à l’essentiel pour permettre aux élèves qui le souhaitent, de rejoindre un cours de 2e langue à 4h au 3e degré. Les acquis sont donc à peu près les mêmes en fin de parcours. Toutefois, les élèves ayant un bagage latin-grec appréhendent plus facilement les nouvelles langues (c’est un fait). Derrière cette difficulté apparente de maîtriser, en 2h, les mêmes compétences que le cours à 4h, il se profile une certaine “aide” apportée par le package latin + grec. Faire du grec au 2e degré, c’est un cours en plus, donc une chance en plus d’élargir sa formation générale.

Quand on arrête le latin, peut-on y revenir par la suite?

En théorie, avant la 3e, OUI, mais dans la pratique, c’est difficile. Il faut se remettre à niveau par rapport à des élèves qui en ont fait pendant 1 an. De plus, c’est surtout dans l’enseignement secondaire que l’on peut faire du latin et du grec, donc si on aime bien, il est dommage de ne pas saisir cette chance. On peut commencer les autres options au 2e ou au 3e degré, sans prérequis.

Les langues anciennes sont-elles utiles dans les études supérieures ou dans les professions?

N’oublions pas que les humanités générales sont une préparation générale aux études supérieures. Toutes les options sont bonnes et donnent le même diplôme en fin de 6e. Elles sont un terreau sur lequel on fera pousser des compétences plus affinées dans les études supérieures. Par exemple, beaucoup de chefs d’entreprises ont une formation littéraire ! Il faut choisir une option que l’on aime et pour laquelle on se sent capable.

Fait-on beaucoup de grammaire et de vocabulaire en latin et en grec?

Dans les premières années, on est bien obligés de développer, au fur et à mesure, ses outils pour approcher une nouvelle langue. Au fil des années, on n’a plus qu’à entretenir ses connaissances.
Pour le latin au 2e degré, l’essentiel de la grammaire a été vu. Il s’agit dès lors de consolider, rafraîchir et approfondir. “Le plus dur est fait !”
Pour le cours de grec, au 3e degré, on se base sur les acquis du 2e degré. Les élèves reçoivent des feuilles de vocabulaire et d’explications grammaticales pour ce qui n’a pas été vu avant. Ils peuvent les utiliser aux interros et examens. Pour le latin au 3e degré, on revoit les acquis selon un planning durant l’année.

Traduit-on beaucoup de textes dans les cours de latin et de grec?

C’est à travers les textes que nous découvrons ces civilisations, donc OUI, progressivement. Les textes sont vus de manières variées et sont intégrés dans des thématiques, comme tu as pu le constater dans la vidéo de présentation. On les étudie en lien avec la civilisation antique. La traduction développe diverses compétences utiles dans beaucoup de domaines !

Choisit-on le latin et le grec pour les voyages culturels?

NON !!! L’organisation de ces voyages n’est pas toujours garantie ! Ils ne sont pas obligatoires. C’est un plus, pour voir sur le terrain ce que l’on a appris en classe, et pour développer d’autres compétences.
Choisir 2 ans d’une option pour quelques jours de voyage culturel ne paraît pas très sérieux.

Votre question ne se trouve pas dans cette foire aux questions?

Envoyez un message sur Smartschool à votre professeur de Latin qui y répondra avec grand plaisir !

Sciences en 5ème – FAQ

Organise-t-on une préparation aux examens d’entrée en médecine/dentisterie ?


Actuellement, il n’y a rien de tel organisé à l’école… mais les professeurs de l’option sont tous disposés à apporter aide, soutien et réponses aux élèves désireux de plus d’explications.

Y a-t-il de la programmation informatique, forme-t-on à l’utilisation des outils numériques ?


Dans le cadre du cours de sciences, il n’y a pas de cours d’initiation à la programmation. Cependant, en dehors des cours, nous encadrons les étudiants qui désirent s’investir dans des projets tels que CANSAT ou ASGARD qui nécessitent d’acquérir des compétences en programmation.
D’autre part, dans le cadre du cours de physique, les étudiants utilisent un tableur pour l’analyse des données expérimentales récoltées lors des laboratoires et un traitement de texte pour la rédaction des rapports. De nombreux outils numériques spécifiques (Tracker, Audacity, GeoGebra, Stellarium, … ) sont utilisés pour l’acquisition et le traitement de données.

Quid des cours de sciences pour les élèves en immersion ? Le changement de langue n’induit-il pas des difficultés supplémentaires ?


Comme indiqué dans la présentation, les trois dernières années, toutes les branches scientifiques ont été données en français. Il n’est toutefois pas impossible, en fonction du recrutement, que certaines branches repassent en anglais pour les élèves en immersion. Parfois, en début de 5ème, les élèves qui viennent d’immersion expriment quelques inquiétudes en raison du changement de langue (plutôt en chimie) mais cela ne pose plus de problème après quelques cours. Le cas se présente de toutes façons quelle que soit l’option choisie.

Pourquoi le choix de l’école s’est-il porté sur une heure en plus en physique ?


Cette heure permet aux étudiants “matheux” de mieux percevoir l’importance et les potentialités des mathématiques dans la compréhension de la physique et de ses applications.
L’heure de physique supplémentaire est proposée aux élèves qui choisissent les cours de math à raison de 6 ou 8 heures par semaine et qui par conséquent sont supposés avoir le goût et des aptitudes en mathématiques. Cette heure permet de montrer, chaque fois que cela s’avère pertinent, l’utilité des outils et concepts mathématiques dans la compréhension et l’application de la physique. Elle permet également d’aborder des sujets dont la compréhension nécessite un niveau d’abstraction relativement élevé tel que la relativité restreinte, les circuits oscillants, … De plus, cette troisième heure permet d’expérimenter davantage et par conséquent d’apprendre à utiliser les outils (numériques) de traitement de données.

Quid des laboratoires pour les élèves de sciences 7h ?


En chimie comme en physique, des périodes de laboratoire sont également prévues régulièrement au cours de l’année mais moins que dans l’option labo.

Quelles sont les sorties prévues entrant dans le cadre des cours ?


En rhéto, Madame Angenot organise traditionnellement une excursion qui rentre parfaitement dans le cadre du programme de l’année pour étudier l’écologie sur le terrain dans la région de Vierves-sur-Viroin.

Vous parlez de projets scientifiques, pouvez-vous nous en détailler l’un ou l’autre ?


Ces dernières années, l’école a participé à une compétition nationale de formation de cristaux sous l’impulsion de Monsieur Mas.
Projets CANSAT ou ASGARD comme déjà évoqué plus haut.
Chaque année, des Olympiades scientifiques nationales sont organisée et proposées aux élèves et en fonction des demandes organisées certains mercredi après-midi de janvier et de février.

Peut-on aller en sciences 6h ou 7h si on vient de sciences 3h ?


C’est possible, les programmes de science 3h et de sciences 5h au deuxième degré (3ème et 4ème) abordent presque les mêmes thèmes. Chaque année, des élèves font le choix de prendre l’option sciences à partir de la 5ème. Il faut toutefois être conscient que c’est une option exigeante, qui requiert un certain investissement de la part de l’élève, indépendamment de son option au 2e degré.

Peut-on faire des études supérieures scientifiques sans prendre l’option sciences, si on souhaite par exemple garder des langues anciennes ?


Rien ne l’empêche mais l’élève sera moins bien préparé dans les disciplines scientifiques et n’aura pas développé de compétences expérimentales. Cependant, on a déjà eu des élèves qui ont fait ce choix avant de réussir des études scientifiques (médecine, etc.). Cela peut poser plus de difficultés si l’élève souhaite passer l’examen d’entrée en médecine ou en dentisterie. Une aide extérieure peut alors être encore plus utile que pour un élève d’option sciences.

Quels sont les programmes scientifiques pour ces deux dernières années ?

En CHIMIE :

  • Les liaisons chimiques et configuration spatiales des espèces chimiques
  • Caractérisation d’un phénomène chimique (réactions exo- et endothermiques, thermochimie et cinétique chimique)
  • Les équilibres chimiques (constante, évolution des concentrations, déplacement d’équilibre)
  • La molécule en chimie organique (nomenclature des alcanes et réactivité)
  • Les réactions d’estérification et de saponification
  • La macromolécule en chimie organique
  • Les réactions avec transferts de proton : acide-base ou d’électrons : oxydo-réduction

En PYSIQUE :

  • Forces et mouvements (lois de Newton, gravitation universelle, mouvement rectiligne, mouvement circulaire, mouvement parabolique)
  • Electromagnétisme (force et champ électrique, force électromagnétique et champ magnétique, induction électromagnétique, courant alternatif)
  • Oscillations et ondes (oscillateur harmonique, ondes matérielles, ondes sonores, ondes électromagnétiques, lumière)
  • Matière et énergie (thermodynamique, énergie nucléaire, mécanique quantique)


En BIOLOGIE :

  • Système immunitaire (microorganismes pathogènes et non pathogènes, réactions immunitaires innées et acquises, vaccins, greffes) 
  • Système nerveux (système nerveux central et périphérique, rôles du système nerveux, nerfs, neurones, synapses, neurotransmetteurs, influx nerveux, activité cérébrale)
  • Système reproducteur (cycles sexuels et régulations hormonales, grossesse et accouchement, contraception, contragestion, IVG, procréation médicalement assistée) 
  • Génétique (phénotype et génotype, maladies génétiques et chromosomiques, code génétique, synthèse des protéines et ultrastructure cellulaire) 
  • Evolution (origine de la vie et évolution, arbres phylogénétiques)
  • Ecologie (services rendus par les écosystèmes, impacts de l’homme sur les écosystèmes, empreinte écologique et dette écologique)